La voie du Loup

Publié le par miniklochette

A la lueur vacillante des torches, les yeux pâles du Chef, vêtu de la robe de cérémonie blanche, ont l'éclat bleu de la glace, immobile, patient, il contemple les étoiles.


Le cercle des fidèles réuni autour de lui retient son souffle. Tous attendent le moment sacré.

En ce lieu de prière, à la lueur voilée des torches, devant l'autel du sanctuaire, un Loup gris et blanc assit, attend.


Le reflet de la lune, maintenant haute dans le ciel d'été, illumine le chef.

Lentement, il prend le poignard divin et s'avance devant l'animal. Sans bouger, la bête lève la tête. Leurs yeux se rencontrent, l'Homme et la Bête, la Bête et l'Homme.


Au cri, la lame devint rouge. Plus aucun bruit, le sang s'écoule sur le sol. Dans son dernier gémissement le loup est sacrifié.


Le chant du sacrifice est entamé. Doucement, presqu'un murmure, faisant entrer successivement en scène les différentes voix.
Il parcourait le cercle sans s'arrêter. Et dans cette transe, le Chef installé face à l'autel prend dans ses mains le coeur encore chaud du Loup.

Au même instant le chant se termine. Et l'Homme aux yeux glacés entame la prière rituelle.


Déposant le coeur dans une coupelle en bois, le sang dégouline le long de ses bras souillant à jamais sa robe immaculée.


Quelques minutes suffisent pour que le cérémonial soit prêt. Demandant grâce aux dieux, il soulève la coupelle au-dessus de sa tête, implorant la vie.


Maintenant son destin doit s'accomplir.


Lentement, ses yeux si froids reflètent la nostalgie, la tristesse et l'espoir. Ils n'étaient plus que l'espace d'une seconde le reflet de l'âme d'un vieillard.


Finalement, il les ferme et croque à pleines dents le coeur. A cet instant, on entend au loin la longue plainte d'un Loup à la pleine lune.

Au hurlement qui venait déchirer le silence, le Chef regarde les cieux.


Alors la légende prit vie. Sous les regards ébahis des fidèles, l'Homme se changea en Loup.


Le cercle s'ouvrit en laissant passer majestueusement ce loup blanc, qui dans 100 ans sera sacrifié à son tour.

Publié dans Histoire d'y croire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plume d'Ange 18/08/2006 14:46

Joli texte! Et très jolie plume aussi... J'aime beaucoup ta façon d'écrire, c'est fluide, agréable, on se laisse tout de suite entraîner par les mots. Je reviendrai sans doute par ici... ;-)
Bises et bonne après-midi!

Dahud 06/08/2006 00:59

joli texte! ;-)

koulou 03/08/2006 10:28

quel joli blog tout de même... aéré, clair, une belle bannière... je reviendrez... En plus c'est écrit gros, comme je suis myope  !  

miniklochette 03/08/2006 10:32

merci à toi koulou, j'ai effectivement pensé à tous ceux qui ont des pbs de vue, moi en particulier :)

Moâ 01/08/2006 17:55

Coucou Miniklochette :-)))Beau texte,  mon ptit loup. Moâ, c'est loulou  (sourire)Sérieusement, tu as une belle écriture et c'est un plaisir d'être chez toi.@ bientôt, gros bisoussssss

Arteashow 23/07/2006 15:26

très jolie plume Dame Miniklochette!merci pour ce joli texte !:Dbon dimanche à toicheerioArtea